Qu'est-ce que l'autisme ?

Définition clinique

Origine du mot autisme

Le terme autisme (de la racine grecque auto, soi-même) a été créé par le psychiatre suisse Eugen Bleuler en 1911. En effet, lors de ces nombreuses études sur la schizophrénie il a choisi de désigner par ce mot le repli sur soi de certains de ses patients. Au fur et à mesures que des psychiatres vont s'interresser à cette maladie, il deviendra évident que cette première définition ne s'adapte pas à tous les malades. En 1943, le pédopsychiatre Autrichien Léo Kanner, défini les principales lignes du tableau clinique de l'autisme qui sont les suivantes :
- Trouble de la communication
- Troubles dans les interactions sociales
- Troubles dans les centres d'intérêt.

Détail des principaux troubles de l'autisme

Signes cliniques

Les principaux troubles

L'autisme est un trouble envahissant du développement qui peut se caractériser par :
- une indifférence aux autres - des réactions non conventionnelles en société
- un comportements répétitifs (agitation des mains, balancement du corps)
- un désintérêt pour les objets de son environnement
- une utilisation non conventionnelle et stéréotypée des objets
- du mutisme
- un langage inhabituel (répétition en écho de mots entendus)
- une peur du changement
Ces critères, trouvés individuellement chez un enfant, ne sont pas sufisant pour établir le diagnostic d'autisme, de la même manière que l'absence d'un de ces troubles ne permet pas d'exclure ce diagnostic. Dans tous les cas, l'autisme ne peut être diagnostiqué avec certitude avant l'âge de trois ans., même si certains troubles sont présents dans la vie de l'enfant depuis plusieurs mois.